Next Exit Please : Le Blog Culturel
Expos, musique, livres, photos, voyages et … Asie!

« Habitat 7 » – L’art relationnel de Jeff Chien-Hsing Liao

Né en 1977 à Taïwan, Jeff Chien-Hsing Liao vit aujourd’hui à New-York. Et c’est New York, sa profusion urbaine, sa diversité de territoires et son patchwork visuel qui ont inspiré sa série "Habitat 7", réalisée en 2005 et exposée pour la première fois en 2006 à la de New York, puis au Queens Museum of Modern Art.

Habitat 7 : "7" comme le Train 7, qui relie Times Square à sept quartiers du Queens, où cohabitent plus de 100 nationalités différentes dans l’imparfait creuset de l’American Dream. "7" comme ces sept quartiers qui accompagnent la ligne ferroviaire dans son cheminement impassible vers Big Apple. Jeff Chien-Hsing Liao vit depuis longtemps près de cette ligne et a entrepris d’en saisir la fonction relationnelle en multipliant les portraits en longueur, les scènes de groupe, les prises de vue directes, sans artifice de pose, saisissant sur l’instant les fils croisés des vies d’une partie des 2 millions d’habitants du Queens.

"Alors que je vis depuis des années près de cette ligne, je suis toujours impressionné par la complexité des quartiers qui se sont formés tout du long et par l’harmonie dans laquelle des gens de provenance si différentes sont capables de vivre. J’ai entrepris de photographier « l’habitat » de la ligne 7 comme je l’ai vu, en me concentrant, non sur les individus, mais sur la population en tant qu’ensemble et sur sa relation à son environnement." (Jeff Chien-Hsing Liao, in Les Rencontres d’Arles 2007, Editions Actes Sud).

L’art de Liao est bien d’établir ce lien ténu entre la vie über-urban de Downtown Manhattan et la placidité ou la rudesse de ces banlieues sub-urbaines où les casses de voitures cotoient les musées d’art moderne branchés et l’aimable imbroglio commerçant mi-Deli mi-Unisex clothing. En recourant à un procédé temporel consistant à recomposer numériquement un seul plan fixe à partir d’une multitude de clichés pris à des moments différents (ouvrant, à l’instar d’un Barry Frydlander, un nouveau chantier de réflexion sur le rapport au temps photographique), c’est tout une civilization que Liao, à la manière d’un miniaturiste flamand, donne à voir, dans sa banalité et sa complexité.

Découvrez les 18 planches de la série ici :  (© Jeff Chien-Hsing Liao, courtesy of Julie Saul Gallery, for all plates)

Bonne exploration new-yorkaise !

NYC/o

Publicités

Aucune réponse to “« Habitat 7 » – L’art relationnel de Jeff Chien-Hsing Liao”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :