Next Exit Please : Le Blog Culturel
Expos, musique, livres, photos, voyages et … Asie!

Ex/Po!: Schiele, über Alles (Leopold Museum, Wien)

Curieux comme certains voyages ressuscitent les coups de coeurs engloutis… 15 ans probablement que je n’avais mis les pieds à Vienne, bientôt 10 ans passés depuis les automnes rhénans du temps de Bonn et Bad-Godesberg et pourtant, en un clin d’oeil, le temps d’une simple mesure, la confirmation renouvelée que l’expressionnisme austro-allemand a donné au XXème siècle ses plus grandes inspirations picturales et qu’Egon Schiele fut le plus brillant graphiste de la première moitié du siècle.

Des toiles et dessins exposés au Belvédère et à l’Albertina à la fabuleuse collection du Docteur Léopold, enchassée dans le magnifique MuseumsQuartier, la fulgurance graphique de Schiele s’impose comme une évidence. Nervosité du trait, qualité de la ligne, expressivité du dessin, perfection des volumes, luminosité exceptionnelle des matières et des couleurs: tout dans ses toiles et ses dessins force le respect et démontre que celui qui fut longtemps considéré en son propre pays comme un pornographe dégénéré et maladif s’inscrit en fait dans le cercle très restreint du génie graphique. De cette  personnalité artistique hors norme et de cette puissance graphique exceptionnelle naquit entre 1900 et 1918, une oeuvre picturale essentielle, influençant par la suite toute l’école de la Neue Sachlichkeit et après-guerre, les grands maîtres comme Bacon, Freud, Kossof ou Dubuffet.

 

 

 

 

 

A noter la muséographie de référence qui caractérise les espaces d’exposition du MuseumsQuartier, à commencer par le : clarté des espaces, intelligence du parcours, mise en correspondance des artistes, des influences et des collections… voilà une muséographie de référence qui pourrait inspirer bien des collections permanentes françaises…

Leopold Museum am MuseumsQuartier – Museumsplatz 1, 1070 Wien

N-I
CO

PS : pour les amateurs de Sécession et de l’art viennois au tournant du siècle et qui seraient de passage à New York, la visite de la Neue Galerie, ouverte en 2002 et dédiée à l’art allemand et autrichien, s’avère un complément indispensable aux collections du MoMa: oeuvres majeures de Klimt (Adele Bloch-Bauer I, 1907), Schiele, Kokoschka, Gerstl et Kubin), beaux exemplaires de meubles issus des Wiener Werkstätte de Hoffmann, Peche et Moser (qui se visitent encore aujourd’hui à Vienne) et travaux architecturaux de Wagner ou Loos en font une étape incontournable à deux pas du Met !

Publicités

Aucune réponse to “Ex/Po!: Schiele, über Alles (Leopold Museum, Wien)”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :