Next Exit Please : Le Blog Culturel
Expos, musique, livres, photos, voyages et … Asie!

Ubik: une époque (virtuelle) formidable…

Bien sûr, il n’est pas nécessaire de lire ou pour s’étonner que le siècle qui s’ouvre s’annonce sous les auspices du spectacle permanent et de la consumérisation de l’humanité.

Toutefois, je ne peux m’empêcher de trouver dans l’utilisation originale faite par certains des outils virtuels à leur disposition un petit quelque chose de désespérant…qui incite soit à l’exil dans un pays lointain (en ce moment, le Népal ou le Laos auraient ma préférence) soit à une déconnexion digitale complète pendant une semaine… Gageons que l’une des options est plus accessible que l’autre, mais laquelle ?? 🙂

– A pêchés virtuels…

Lu dans une dépêche AFP : « Un jeune couple de chiliens a mis en vente son futur bébé sur internet pour image un prix d’appel de près de 100.000 dollars afin de se payer une voiture de sport et une maison, rapporte jeudi à «la Une» la presse de Santiago.

«Vendons bébé à naître, contacter Caroline ou Juan», stipulait la petite annonce insolite passée sur internet et fixant un prix de 100.000 dollars pour le nourrisson attendu en décembre. Le couple de jeunes chiliens, qui a ensuite rabaissé ses prétentions à quelques 13.700 dollars, avait placé son annonce sur le site de vente locale: Quebarato.cl. dans la rubrique «autres services» (Otros servicios).

Le bébé, de sexe féminin, qui devrait naître en décembre, peu avant Noël, sera l’enfant de Juan (20 ans) et de Carolina (16 ans) un très jeune couple à la sortie de l’adolescence et résidant dans la ville de Puerto Montt, à 1.000 kms au sud de Santiago. L’offre de transaction a été découverte par les journalistes d’une chaîne de télévision se faisant passer pour d’éventuels acheteurs. Le futur papa se voyait déjà achetant une voiture de sport et un terrain pour bâtir sa maison, tandis que la mère a affirmé vouloir par ce moyen connaître «l’acquéreur» qui allait élever son enfant, une chose impossible lors d’une adoption classique.

Cette mise en vente d’un bébé sur internet a fait scandale au Chili, pays catholique, et occupait jeudi la première pages des journaux. Le Service National pour les mineurs (Sename) a pris l’affaire en main et placé la future maman dans un centre spécialisé jusqu’à l’accouchement.  Quant à la justice chilienne, elle étudie le cas qui ne semble pas tomber sous le coup de la législation locale puisque la vente ne s’est pas concrétisée. » (source : AFP)

On appréciera les aspirations matérielles du couple (une voiture de sport, il n’y a que ça de vrai…), ainsi que l’évolution du prix d’un futur nourrisson sur les places de marché virtuelles (une réduction de près de 90% sur un article aussi rare et demandé, c’est immanquable…:-(

– … Chapelle virtuelle

Heureusement, d’autres ont pensé aux malheurs de notre jeune couple chilien. Grâce au site Internet de imagela Communauté des Augustines de Malestroit, vous pourrez bénéficier d’une pour réaliser au mieux vos prières et passer à confesse. Il est vrai que la communauté, établie en Bretagne depuis 1285, avait bien besoin d’une présence sur Internet afin de ne pas rater la vague du « Dieu 2.0 ».

Mieux encore, si vous n’avez pas le temps de vous rendre à l’Eglise le dimanche (on sait ce que c’est, la  vie dans les capitales, les embouteillages, les grasses matinées, …), voici venue la , une pleine page web qui vous permet de vous agenouiller directement devant votre PC et de brûler des cierges numériques… Tellement plus pratique pour nos internautes préférés, Carolina et Juan, fins connaisseurs du web, qui pourront expier ainsi leurs pêchés véniels…

–  … Et Solidarité virtuelle 🙂

Sinon, pour oublier vos malheurs ou ceux que vous infligent vos contemporains :-), vous pouvez aussi vous rassurer sur votre situation financière en calculant votre classement sur l’index international de la richesse. Avec un peu de chance (je vous le souhaite), l’outil de calcul proposé par le site http://www.globalrichlist.com/ vous rappelera que si vous pouvez lire ce blog, vous faites probablement partie des 1% des personnes les plus en fonds de la planète qui gagnent plus de 37 768 Euros par an !!

Pour célébrer cette excellente nouvelle, je vous propose de soutenir l’association Care International, qui, avez les quelques Euros (réels) que vous leur confierez (virtuellement ), pourront transformer un achat dominical en greater good pour les 99% des personnes restantes (en commençant si possible par la gauche du graphique).

So, have a great week-end and come on, spare yourself the buying of this useless, dust-capturing DVD and just e-GIVE it!

$ni£co€

Publicités

Aucune réponse to “Ubik: une époque (virtuelle) formidable…”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :