Next Exit Please : Le Blog Culturel
Expos, musique, livres, photos, voyages et … Asie!

Spek/Takl: La Madonne…en privé (part 2)

 

Rentré tard hier soir, donc grosse flemme d’écrire un billet quand mon lit me tendait les bras… 🙂 donc, après une bonne nuit, que retenir du concert privé de Madonna à l’Olympia hier soir ?

1/ deux heures de retard, soit le minimum syndical pour toute diva qui se respecte

2/ foule de VIP au balcon de l’Olympia, dont Lenny Kravitz (que certains ont pris pour Yannick Noah…) entourés par deux gorilles, Mirwaïs, Christophe Willem, Philippe Manœuvre, Orlando ( ???, si , si le frère de Dalida, en personne, que certains ont pris pour… Michou…) balbutiant à la sortie « remaaaarquableeeee, remaaaarquableeee, beaucoup de leçons à tirrrrreeeer » (lui a-t-on dit que Dalida est décédée ?), Bernard Montiel (re- ???), des StarAcademiciens et des bancs de jolies filles futiles… Ambiance des grands jours donc !

3/ le champagne Vranken servi à même le gobelet plastique, ça le fait pas (surtout quand il est à 9€ le gobelet…),

4/ il valait mieux être dans la fosse, où l’ambiance pendant le (court) concert (6 titres, 40min) était excellente et dont le plancher aura senti passer les vibrations de fans déchaînés

5/ on a beau dire, rien n’égale l’acoustique et l’ambiance des petites salles, sans compter le fait d’avoir Madonna et sa troupe à portée de jean slim

6/ fascinant de voir se généraliser depuis quelques années, l’attitude « je filme donc j’y suis », à savoir une masse de fans qui substitue aux traditionnels briquets qui illuminaient les salles jadis une armée de téléphones portables et autres appareils photos numériques pour filmer le concert et d’en profiter à travers la petite lucarne YouTube-like de leur extension numérique… et se précipite à la sortie pour publier leurs memoriabilia low-def sur DailyMotion et consorts….

                    

7/ une Madonna en pleine forme « égotistique », saluant les chanteuses françaises qui l’ont précédée sur la scène de l’Olympia (Piaf, Mistinguett, …) pour mieux rappeler qu’elles sont toutes mortes et qu’elle est bien vivante, et se fendant d’un baiser saphique à destination de l’une de ses danseuses… Ego trip, donc…

Et le concert, me direz-vous ? Et bien, impeccable au niveau chorégraphique, une belle machine dynamique et bien huilée qui dépote des BPM pleins les amplis, satisfaisant au niveau des compositions du dernier album (« Hard Candy ») dont la Madonne avait fait une sélection précise des quatre meilleurs titres signés Timbaland et Pharrel (avec clip vidéo des intéressés à l’appui), emballant pour la reprise de deux anciens titres (Hang Up dans une version presque métal et survitaminée, et Music, repris par toute la foule en présence de son auteur, Mirwaïs, au balcon) et décevant niveau vocal, la diva ne forçant pas (il semblerait qu’elle ait été victime d’une extinction de voix tenace qui avait ruiné le concert de New York) et se voyant souvent couverte par les dub vocals enregistrés ou ses propres choristes…

Une belle soirée, toutefois, et la conviction renforcée que small (concert hall) is beautiful 🙂

N/O

PS : à noter que la retransmission live des concerts de NYC, Paris et Londres est proposée par SFR sur son site Live Concerts

Publicités

Aucune réponse to “Spek/Takl: La Madonne…en privé (part 2)”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :