Next Exit Please : Le Blog Culturel
Expos, musique, livres, photos, voyages et … Asie!

Ex/Po! : « D-Day » Monumenta 2008 – Richard Serra + Philip Glass

Samedi 7 juin, 18h30 : comme annoncé dans mon , dans moins d’une heure, Philip Glass, l’un des grands compositeurs minimalistes contemporains prendra place derrière le superbe Steinway dressé au cœur de la nef du Grand Palais et entouré par les cinq stèles monumentales en acier de Richard Serra, pour un concert unique offrant un aperçu de l’ensemble de son travail musical, de ses premières créations jusqu’à ses plus récentes "Etudes pour piano".

Erigeant de nouvelles perspectives dans l’espace nu du Grand Palais, à la manière d’un jardin karesansui, Richard Serra propose une "Promenade" toute en asymétrie et en point d’équilibre,  rythmée, martelée par les verticales des plaques d’acier surgissant du sol et s’élançant à la rencontre des flots de lumière traversant la verrière. Brutes mais féminines, ces sculptures opposent la froide objectivité de leur présence et leur teinte gris rouille à la volupté des arabesques art nouveau du lieu. Génie du lieu vs. lieu de génie: tel semble être le défi que s’est lancé Richard Serra, dans la droite ligne de ses récentes création au Guggenheim de Bilbao ou au MoMA.

        

Art minimal et démocratique, l’art de Serra ne saurait proposer de perspective  privilégiée pour apprécier cette "Promenade" et si sa réalisation ne propose pas la puissance artistique et historique qui l’avait précédé en ce même lieu l’année dernière, elle permet à chacun de découvrir l’espace à son rythme, d’apprécier ses modulations au gré des points de vue, tantôt impressionnante enfilade de lames d’acier comme ballotées par les vagues, tantôt lignes pures et discrètes lorsqu’elles n’offrent que leur tranche au regard. Et ainsi, les déambulations des visiteurs, interrogeant la sculpture, deviennent aussi parties prenantes du projet artistique de Serra explorant la relation de chacun au couple monumental / minimal.

A n’en pas douter, le concert qui commencera maintenant dans 15 minutes confirmera cette intention artistique, Philip Glass étant lui aussi un adepte du peu, de la répétition et de la différenciation relative des tonalités les unes par rapport aux autres. Belle soirée en perspective et moment musical rare qui s’annonce dans l’espace magique du Grand Palais!

N

PS: le concert fut comme prévu un instant d’exception, Philip Glass offrant pendant plus d’une heure trente une superbe méditation musicale qui trouva dans les spectateurs assis à même le sol autour du piano une audience attentive et dans le décor magistral du Grand Palais revisité par Richard Serra un écrin à la hauteur de son talent.

Publié à partir de mon smartphone Windows Mobile. Decouvrez en plus sur www.windowsmobile.fr

Publicités

Aucune réponse to “Ex/Po! : « D-Day » Monumenta 2008 – Richard Serra + Philip Glass”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :