Next Exit Please : Le Blog Culturel
Expos, musique, livres, photos, voyages et … Asie!

Le Single de la Semaine #15: Feel Good / Feel Bad Songs (vol.3) – Noires électroniques

Konbawa!

Quitte à broyer du noir, broyons le bien et en rythme. Deux singles pour en faire sa couleur préférée: petite robe Gucci ou planète Arkalion… à vous de choisir…

– Le (feel good) single : Klaxons, « Gravity Rainbow (VanSheTech Remix) » sur l’EP « Magick » (2006)

Le premier album de Klaxons, ci-nommé « Myths of the Near Future » avait placé la barre très haut dans l’accumulation foutraque et joyeuse d’électro, de rock, de pop et d’énergie post-adolescente débordante imagepropre à cette fluo génération qui piétine allègrement les plates-bandes de ces glorieux aînés des années Madchester, Happy Mondays en tête. Sans compter sur la formidable plasticité offerte par l’enregistrement numérique pour offrir ses pistes à tout ce que la planète électro compte d’esprits tordus… Il s’en suit une avalanche de remixes sous extasy balancés par Simian Mobile Disco, Justice ou Crystal Castle, ces derniers se retrouvant également incriminés sur Disco, le Manque d’imagination pour un second album, incapacité à choisir la version définitive, me direz-vous face à cette déferlante de versions remixées d’un même titre? Sans doute, mais comment passer à côté de l’énergie communicative du gang de Manchester et l’effet euphorisant de ce « Gravity Rainbow » boosté à l’adrénaline et comme condensé à sa plus simple expression d’ultime bombe dancefloor autour d’une ligne de basse monstrueuse… Come with me, come with me !!!

   

« Come on with me through ruined LiPGLOCK
Accross Tangian deserts we’ll FLOck
MADcap Medusa Flank my Foghorn
We’ll change four seasons with our first born.
All ships of sense on HYPer ocean
All Kytes of chaos still in motion
My culture vulture such a DAB hand
I’ll Steal you from the year 4000
Come with me, come with me
We’ll travel to INFINITY
I’ll always be there : Uh OH : My Future LOVE
I’ll always be there, for you : My Future Love
Your tears leave trails of TIK,VAN,LoofAutonoma : the rubix groom hoom
THose crippled lines that I can’t get to
would fall through TIMe but i won’t let you
Come with me »

– Le (feel bad) single : The Hacker, « Village of the Damned » sur l’album « Rêves Mécaniques«  (2004)

Lorsque le complice de Miss Kittin travaille en solo, abandonnez tout espoir à l’orée de sa forêt  musicale… Si le terme de « dark electro » devait être inventé, nul doute que cela aurait été pour porter image« Rêves Mécaniques » sur les fonts baptismaux… The Hacker dresse un panorama sonore d’une rare noirceur, aux rythmiques lourdes et inquiétantes se superposant à des lignes stridentes qui vont feront frissonner au creux du siège de votre voiture, en rentrant la nuit par de petites routes… Plus encore que le single « Radiation » présent sur le même album, « Village of the Damned » est un titre que l’on croirait écrit pour servir de bande originale à une apocalyse péri-urbaine où l’anonymat des cités dortoires serait devenu un noir poison contaminant… Soundscape potentiel de tous les films de zombies et de tous les Silent Hill du monde, c’est un cauchemar numérique devenu réalité, où, à l’instar de la pochette de l’album, une simple cassette analogique peut se transformer en une lame de rasoir trop aiguisée…

                     

 

Je vous souhaite une excellente nuit 😉

Sayonara!

donNIe darKO

Publicités

Aucune réponse to “Le Single de la Semaine #15: Feel Good / Feel Bad Songs (vol.3) – Noires électroniques”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :