Next Exit Please : Le Blog Culturel
Expos, musique, livres, photos, voyages et … Asie!

Ex/Po ! : « Les soldats de l’éternité : les guerriers de Xi’an » (Pinacothèque, Paris)

Près d’un mois après sa clôture, un rapide retour sur l’exposition "Les Soldats de l’Eternité" à la Pinacothèque de Paris. Si la venue d’une vingtaine de célèbres guerriers en terre cuite extraits du tombeau de Qin Shi Huangdi, premier Empereur de Chine, constituait, après leur passage à Londres et Rome un véritable événement culturel. 

Provenant pour l’essentiel du Musée d’Art et d’Histoire de la province du Shaanxi, les pièces exposées retraçaient tous les aspects de la vie quotidienne de la première dynastie impériale chinoise et de l’époque “zhàn guó“ des Royaumes Combattants qui ont précédé son avènement. Carillons, cloches, porcelaine, bijoux, répliques de chars d’apparât et bien sûr, l’armée de terre cuite aux visages  délicats et à la réalisation exceptionnelle : toutes les pièces exposées – bien qu’en nombre limité – méritaient l’attention et constituaient un complément intéressant aux collections des musées de Shanghaï, Pékin, San Francisco ou Paris. L’exposition présentait des figures récemment excavées des dernières fosses mises en fouille (guerriers, archers, chevaux, officiers magnifiquement sculptés, mais aussi des musiciens ou acrobates monumentaux, comme sortis d’un cirque antique et saisis dans leur jongle) et dont certaines bénéficièrent  des avancées des technologies d’archéologie conjointement développées par les équipes chinoises et allemandes en mission sur le site de Xi’an et permettant de conserver la polychromie originelle sur les soldats qui disparaissait auparavant dès les guerriers sortis de terre.

Diversité des visages, des postures, des expressions, délicatesse des armures et des replis, veinage affleurant à la surface de bras et de poignets, dessin délié des chevelures : la présence de ces guerriers de l’ombre, murés dans un silence extatique et inquiétant, s’impose à l’esprit et au regard et l’on n’ose imaginer la perspective originelle tracée par ces milliers de figures marchant à l’unisson vers de nouvelles et fantomatiques conquêtes… Témoignage irréel d’un tyran obsédé par la mort, l’armée de Xi’an garde encore aujourd’hui le tombeau  encore inviolé de Qin Shi Huangdi et constitue paradoxalement l’héritage culturel d’une époque ambivalente, où l’apogée politique de l’Empire s’accompagne autant de la construction de la Grande Muraille ou de l’édification d’une législation commune d’une sévère inspiration confucéenne (poids et mesures, monnaie, écriture se normalisent alors) que d’une des premières tentatives de persécution idéologique des lettrés, où autodafés et arbitraire noirciront jusqu’au XXème siècle le nom du Premier Empereur et le couvriront d’opprobre.

Si la Pinacothèque de Paris peut s’enorgueillir d’avoir accueilli pareille équipage, sa muséographie, comme toujours (cf. ) pêchait par sa flagrante médiocrité. Cet espace d’exposition est indigne de telles collections, tant par sa disposition architecturale, héritée des comptoirs Fauchon (et plus adaptée à la vente au détail de thé à la post-bourgeoisie parisienne qu’à la médiation culturelle) que par la nullité des éclairages, l’indigence des notices explicatives (la plupart se décolant des murs) ou la piètre qualité des matériaux utilisés pour l’aménagement intérieur. En dépit d’une programmation souvent qualitative et toujours audacieuse, je tiens la Pinacothèque pour l’un des lieux d’exposition les moins recommandables de Paris et indigne de figurer ne serait-ce qu’au rang des scènes culturelles nationales, quand tant de nos musées de Province, même modestes, démontrent aujourd’hui un véritable souci muséographique.

N

"Les Soldats de l’Eternité : Les Guerriers de Xi’an", à la Pinacothèque de Paris, du 15 avril au 14 septembre 2008 – 28, Place de la Madeleine, 75008, Paris

Publicités

Aucune réponse to “Ex/Po ! : « Les soldats de l’éternité : les guerriers de Xi’an » (Pinacothèque, Paris)”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :